Cap Skirring (le cap aux requins)

Cap Skirring est à l’origine une plage de pécheurs devenue avec le temps une station balnéaire pour touristes européens (principalement français, belges et espagnols).

A l’origine, « le cap » n’était peuplé que de quelques habitants. Il s’est vu transformé, suite à l’implantation de plusieurs hôtels dont le Club Med où je travaille, en un village de taille conséquante avec plusieurs écoles, et deux dispensaires.

Elle attire de nombreux Sénégalais de la région, ou de Dakar, mais également des Guinéens en quête de travail.

C’est un village agréable où de nombreux restaurants et bars se sont implantés. Les gens y sont acceuillants, malgré l’activité touristique.

Pendant mes 6 mois passés là-bas, j’ai pu cibler quelques personnalités du Cap dont Lama, le gérant de la boule. Un bar Reggae calme et agréable où j’ai pu mixer plusieurs fois.

IMG_0233.JPG
Lama le rasta gérant de la « boule américaine »

J’ai pu aussi rencontrer Lamine, un mécano qui bosse dans la rue principale du cap. Nous avons pu faire quelques bornes ensemble notamment un bon voyage en moto Cap-Skirring Ziguinchor.

28378786_10215512309589260_303033496176524627_n.jpg
Le mécano Lamine, avec sa Yamaha TT

Et bien sûr Fode, un wolof qui connait trés bien la région et qui fait partie d’une association de cyclotourisme en Casamance.

IMG_1544
Expert de la région, Fode m’a emmené au plus près de la nature Casamancaise.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s